La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Sapeur
Etat Major
Messages : 21
Inscription : 30 mai 2019, 19:12

La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par Sapeur » 12 nov. 2019, 23:02

Partie acharnée au Trophée Alexandre dimanche 3 novembre à Aulnay !
Xavier a proposé un scénario hypothétique en mars 1814 où le général Durutte, gouverneur militaire de Metz assiégée (pm : il a donc TOUT les pouvoirs), tente une sortie pour rallier des renforts à Thionville et surtout retrouver Napoléon qui le presse de se joindre aux opérations en cours entre Metz et Paris.
Pour donner une idée du personnage, il a réussi à équiper, à entrainer et à motiver les gardes nationaux malgré le siège, les pénuries en tout genre et ... le typhus : excusez du peu ! Leur motivation sera-t-elle que près d'un tiers de ces gardes nationaux demanderont à servir ... avec (et comme) les unités de la ligne !!
Le général Durutte, bon et charismatique :frime: , a donc rassemblé une division de 9 bataillons de gardes nationaux aux côtés de celle formée par le 131e de ligne, le 132e de ligne et le 36e léger : 9 bataillons de vétérans, voire d'élite pour les légers, qui viennent de faire la campagne de Saxe. Chaque division dispose également d'une batterie d'artillerie. Enfin quelques hussards et des Gardes d'Honneur (eh, t'es vraiment sûr Xavier :pasdrole: ?) forment une brigade provisoire de cavalerie. Inutile de préciser, ils sont tous gonflés à bloc : entre les conscrits exaltés, les vétérans et les hussards élite exaltés ... çà promet.
Metz_08h00 (1).jpg
Metz_08h00 (1).jpg (66.3 Kio) Consulté 79 fois
En face, l'enthousiasme n'est franchement pas de mise : le général Youzefovitch, mauvais :triste1: , dispose de troupes hétéroclites pour l'investissement de Metz :
- une division russe d'avant-garde occupe le village de Woipy au nord de la ville : ses soldats sont aguerris, mais démotivés (1812, 1813, ...) ;
- une division de hessois, formée sur le modèle prussien, est cantonnée autour de Saint-Privat et tarde à se concentrer ... ;
- la division de cavalerie, prussienne et en partie démotivée, s'est quant à elle rapidement rassemblée à Gravelotte ... peut-être un effet de la proximité du QG à Ars ?

8h00 :
- le général Durutte profite du brouillard matinal et du temps couvert pour sortir de Metz : la ligne à droite avec le village de Woipy en ligne de mire, les gardes nationaux à gauche pour soutenir l'attaque et la cavalerie au centre en léger retrait : du classique ;
- en face les russes, isolés mais venant d'accueillir leur général en chef, observent et attendent … en [DEFENSE].
Metz_08h00 (2).jpg
Metz_08h00 (2).jpg (62.92 Kio) Consulté 79 fois
8h30 :
- la ligne française se déploie face à Woipy et le gardes nationaux forment une "potence" pour soutenir l'attaque et faire face à la cavalerie prussienne qui arrive à vive allure ;
- en face, les russes attendent, les hessois se rassemblent et les prussiens galopent ...

9h20 :
- le choc est rude : sur la route de Gravelotte, les hussards prussiens chargent les gardes nationaux et pulvérise littéralement un des 3 régiments ... mais perd son général dans la mêlée !!
Metz_09h20 (3).jpg
Metz_09h20 (3).jpg (99.05 Kio) Consulté 79 fois
- à Woipy le 36e léger aborde les batteries russes tandis que les régiments de ligne contournent le village par l'Est et bousculent les mousquetaires
Metz_09h20 (4).jpg
Metz_09h20 (4).jpg (68.25 Kio) Consulté 79 fois
- pendant ce temps les hessois, enfin rassemblés, se hâtent avec circonspection

9h40 :
- les hussards français chargent les batteries russes à la suite des légers, décimés, ... et subissent le même sort ;
- la cavalerie prussienne, désemparée, reste sur place en cherchant comment neutraliser la menace d'une batterie bien trop proche ...

10h30 :
- l'aile gauche russe définitivement repoussée, l'un des régiments de ligne français opère une conversion à gauche, à la barbe des hessois (très longue la barbe quand même), et s'empare du village avec brio 8| : la situation est critique pour Youzefovitch, surtout quand on est "mauvais" :o
- sur la route de Saint-Privat les hessois progressent ... avec méthode

11h10 :
- chacun tente de rallier ses unités et de reformer les lignes
- tandis que les hessois ... avancent

11h45 :
- la cavalerie prussienne enhardie par sa première charge et sa prise de flanc de la batterie d'artillerie attaque les gardes nationaux : les effectifs parlent, avec 2 unités perdues de chaque côté le Français est affaibli tandis que le Prussien est détruit !
- les légers français, ralliés, attaquent à 1 contre 2 les mousquetaires russes à l'Ouest de Woipy : le combat est acharné, ils repoussent les russes puis se font cueillir par quelques escadrons de landwehr prussienne qui passaient par là ...
Metz_11h45 (5).jpg
Metz_11h45 (5).jpg (63.91 Kio) Consulté 79 fois
- et la tête de colonne hessoise se déploie (enfin) devant Woipy !

12h15 :
- sur la route de Saint-Privat les dragons prussiens, démotivés, et les gardes nationaux, étrillés, s'observent ...
Metz_12h15 (6).jpg
Metz_12h15 (6).jpg (62.73 Kio) Consulté 79 fois
- au centre la division d'avant-garde russe est en train de flancher, mais il n'y a rien en face !
- à Woipy, les hessois attaquent et reprennent le village :ghee:
Metz_12h15 (7).jpg
Metz_12h15 (7).jpg (73.69 Kio) Consulté 79 fois
13h05 :
- les français contre-attaquent et reprennent Woipy 8|
Metz_13h05 (8).jpg
Metz_13h05 (8).jpg (68.03 Kio) Consulté 79 fois
- au centre, les russes se rallient, contre-attaquent et reprennent le village :ghee:
- dans un dernier effort, les Gardes d'Honneur (eh, t'es vraiment sûr Xavier :pasdrole: ?) tentent de reprendre le village où s'accroche toujours une batterie d'artillerie française mais ils sont repoussés avec pertes :nono:
Metz_13h05 (9).jpg
Metz_13h05 (9).jpg (65.11 Kio) Consulté 79 fois
13h55 :
- fin de la partie : les pertes sont (très) élevées de part et d'autre mais Woipy reste aux mains de la division d'avant-garde russe et la masse des hessois, à défaut de leur agilité, achève de convaincre Durutte de se replier à l'abri de ses fortifications ...
Metz_13h55 (10).jpg
Metz_13h55 (10).jpg (65.69 Kio) Consulté 79 fois
La partie s’est jouée de 11h00 à 15h00, soit environ 4 heures de temps réel pour 6 heures de temps historique (pm : 8h00 / ~14h00) : je confirme le beau calibrage de la règle !! :amen:
A noter que le soutien est vraiment primordial : celui des Gardes d'Honneur (eh, t'es vraiment sûr Xavier :pasdrole: ?) manquera au Français pour défendre Woipy, de même que la batterie d'artillerie des hessois qui leur fera défaut après avoir été masquée par la fausse manœuvre d'une de leurs brigades :(

Merci à Xavier et à Rénald pour cette partie ... disputée jusqu'au bout ! ::d

Xavathor
Créateur de la règle
Messages : 188
Inscription : 25 mai 2019, 20:52

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par Xavathor » 13 nov. 2019, 10:31

Merci Hervé pour le compte-rendu de cette bataille!

Bon... les Gardes d'honneur, je ne sais plus pourquoi je les ai mis. J'ai dû voir quelque part qu'un des quatre régiments traînait ses sabres dans le coin : )

Le scénario a bien fonctionné, en effet. La table était un peu grande pour un engagement finalement assez petit pour cette règle, mais du coup, on avait de la place!

Seule modification à apporter, suggérée par Hervé (Sapeur), et que je valide : faire commencer la bataille en milieu d'après-midi... En effet, vu la configuration, et Durrutte étant un bon officier, il ne laisserait sans doute pas toute une journée aux alliées pour se regrouper. Commencer plus tard

Au total, le village aura changé de main quatre fois! La bataille fut assez sanglante, les pertes sévères...

Cela me rappelle un scénario joué en période 1812... avec un village pris et repris quatre ou cinq fois aussi... A la fin, il n'y avait plus un officier français vaillant. C'est le Maréchal Ney en personne qui avait emporté finalement emporté la position.

Avatar de l’utilisateur
PAB
Etat Major
Messages : 133
Inscription : 27 mai 2019, 01:42

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par PAB » 13 nov. 2019, 11:04

Ah que c'est beau ! Une narration qui sent le vécu, illustrée par des peintures d'époque ...

Juste une question : Le fait que le Général Durutte ait TOUT pouvoir, ou TOUS les pouvoirs, amène t-il quelque chose en termes de jeu ?

Je pense avoir reçu d'autre part la réponse à une question que j'ai posée dans un autre sujet : Un général n'a pas besoin d'être excellent pour être charismatique.

Merci et bravo. j'aurais aimé en être.
Patrice aka PAB

Avatar de l’utilisateur
fabricelegrognard
Messages : 31
Inscription : 19 oct. 2019, 10:59

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par fabricelegrognard » 13 nov. 2019, 13:40

merci beaucoup pour ce très beau compte rendu bien illustré :D
Ma passion pour les figurines 20mm
http://Waterloo-miniatures.overblog.com

Avatar de l’utilisateur
MadMat
Créateur de la règle
Messages : 65
Inscription : 25 mai 2019, 13:06

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par MadMat » 13 nov. 2019, 15:04

PAB a écrit :
13 nov. 2019, 11:04
Je pense avoir reçu d'autre part la réponse à une question que j'ai posée dans un autre sujet : Un général n'a pas besoin d'être excellent pour être charismatique.
Non, en effet. Et bien souvent, les meilleurs ne sont pas les plus charismatiques, loin de là (Davout, Gouvion Saint-Cyr ...).

A l'inverse, des Ney ou Murat, véritables demi-dieux des batailles, sont juste Compétent. Et un personnage comme Lefebvre à la tête de la Vieille Garde ou à Durango serait carrément Mauvais ... mais Charismatique.

Avatar de l’utilisateur
PAB
Etat Major
Messages : 133
Inscription : 27 mai 2019, 01:42

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par PAB » 13 nov. 2019, 15:42

Merci Matthieu.

Ah comme tout cela est bien vu. Et avons nous déjà, ou aurons nous un jour, une liste des généraux de l'époque avec leurs caractéristiques ? J'en avais donné une au Magister Magnus, tirée d'une autre jeu, pour qu'il s'en inspirer la cas échéant, mais jamais eu de nouvelles ...
Patrice aka PAB

Xavathor
Créateur de la règle
Messages : 188
Inscription : 25 mai 2019, 20:52

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par Xavathor » 13 nov. 2019, 22:17

Oui, je me souviens que tu m'avais donné ça! Ça doit être quelque part : )
Pour l'instant non, nous n'avons pas créé de listes des officiers. En vrai ce n'est pas évident à faire. Autant certains sont bien connus, autant pour la plupart, on a pas grand chose à se mettre dans le bec...
Il faudrait se concentrer sur les généraux de corps et d'armée.

Avatar de l’utilisateur
Nicofig
Site Admin
Messages : 332
Inscription : 22 mai 2019, 18:56

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par Nicofig » 15 nov. 2019, 20:47

Cela peut se retrouver car fait dans d'autres règles mais c'est vrai que cela demande du boulot.
Image

Avatar de l’utilisateur
PAB
Etat Major
Messages : 133
Inscription : 27 mai 2019, 01:42

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par PAB » 16 nov. 2019, 00:26

Xavathor a écrit :
13 nov. 2019, 22:17
Oui, je me souviens que tu m'avais donné ça! Ça doit être quelque part
Et voilà. Môssieu égare ses affaires.
Bon. A l'occasion je vais voir si je peux te la retrouver. C'est bien parce que c'est toi ...
Patrice aka PAB

napalm
Messages : 13
Inscription : 11 nov. 2019, 04:04

Re: La sortie de Metz du général Durutte : mars 1814

Message par napalm » 17 nov. 2019, 18:25

bravo super récits :amen: :amen:

Répondre

Revenir à « Les rapports de batailles »